Cours

Football et santé

0 out of 17 steps completed0%
6 Leçons

L’inactivité physique est un véritable problème de santé publique. Notre société est de plus en plus sédentaire et touchée par l’obésité. Cela a bien entendu des répercussions importantes sur notre état de santé. La pratique d’une activité physique est importante pour une bonne santé générale. Il a été démontré que jouer au football pendant 45 à 60 minutes, deux à trois fois par semaine, améliore de manière significative les fonctions cardiovasculaires et musculosquelettiques. Cette activité est également associée à un mieux-être psychologique et une meilleure santé mentale. Ces changements positifs sont indépendants du niveau d’entraînement, de l’expérience de jeu, du sexe ou de l’âge.

Être en bonne santé est un facteur primordial pour le développement et la croissance. Les pays en voie de développement doivent lutter contre la pauvreté, la faim et les infections. Alors que le HIV et le SIDA, la malaria et la tuberculose continuent à tuer des millions de personnes dans le monde, le diabète, l’hypertension, l’obésité et les pathologies cardiaques ne cessent d’augmenter. Le football unit les gens de tout âge, sexe, langue, appartenance ethnique, culture et religion. Grâce à ces atouts, il pourrait constituer un outil particulièrement efficace et peu coûteux dans le combat pour la santé dans le monde.

Les praticiens de santé ont une position unique qui leur permet d’avoir une influence importante sur le comportement de leurs patients vis-à-vis de l’activité physique. Ce chapitre porte sur l’utilisation possible du football pour améliorer la santé générale des patients, ainsi que sur la prescription d’activité physique (notamment le football) dans un traitement plus global.

« Jouer au football pendant 45 minutes deux fois par semaine : la meilleure prévention des maladies non transmissibles. »

Prof. Peter Krustrup

Professeur de sciences du sport et de la santé

Présenté par

Acquis d’apprentissage

À la fin de ce module, vous devrez :

  • connaître les effets bénéfiques de la pratique du football sur la santé tout au long de la vie ;
  • bien connaître le potentiel bénéfique du football pratiqué à des fins récréatives pour la prévention et le traitement des maladies liées au mode de vie, dont le diabète, l’ostéopénie et les maladies cardiovasculaires ;
  • savoir comment organiser des entraînements de football à des fins récréatives à destination de personnes non entraînées, quel que soit leur âge, dont des personnes n’ayant aucune expérience du football et des groupes de patients ;
  • savoir comment étoffer vos connaissances quant aux recommandations concernant la pratique d’une activité physique pour les personnes non entraînées et les groupes de patients, quel que soit leur âge ;
  • avoir une bonne connaissance du programme « FIFA 11 pour la Santé » et de la manière dont il peut être adapté aux besoins de votre pays ;
  • savoir comment le football et les autres sports peuvent être mis à contribution pour promouvoir une meilleure santé ;
  • être capable de prescrire une activité physique (notamment le football) à vos patients.

Tâches

  • Étudier le contenu multimédia et lire le texte fourni
  • Lire les articles « obligatoires »
  • Effectuer l’évaluation basée sur le cas

Références

  1. Bangsbo JA, Hansen PR, Dvorak J, Krustrup P. Recreational football for disease prevention and treatment in untrained men: A narrative review examining cardiovascular health, lipid profile, body composition, muscle strength and functional capacity. British journal of sports medicine JID – 0432520. 0104.
  2. Krustrup P, Nielsen JJ, Krustrup BR, et al. Recreational soccer is an effective health-promoting activity for untrained men. Br J Sports Med. 2009;43(11):825-831.
  3. Randers MB, Petersen J, Andersen LJ, et al. Short-term street soccer improves fitness and cardiovascular health status of homeless men. Eur J Appl Physiol. 2012;112(6):2097-2106.
  4. Helge EW, Aagaard P, Jakobsen MD, et al. Recreational football training decreases risk factors for bone fractures in untrained premenopausal women. Scand J Med Sci Sports. 2010;20 Suppl 1:31-39.
  5. Helge EW, Andersen TR, Schmidt JF, et al. Recreational football improves bone mineral density and bone turnover marker profile in elderly men. Scand J Med Sci Sports. 2014;24 Suppl 1:98-104.
  6. Krustrup P, Randers MB, Andersen LJ, Jackman SR, Bangsbo J, Hansen PR. Soccer improves fitness and attenuates cardiovascular risk factors in hypertensive men. Med Sci Sports Exerc. 2013;45(3):553-560.
  7. de Sousa MV, Fukui R, Krustrup P, et al. Positive effects of football on fitness, lipid profile, and insulin resistance in brazilian patients with type 2 diabetes. Scand J Med Sci Sports. 2014;24 Suppl 1:57-65.
  8. Schmidt JF, Andersen TR, Horton J, et al. Soccer training improves cardiac function in men with type 2 diabetes. Med Sci Sports Exerc. 2013;45(12):2223-2233.
  9. Andersen TR, Schmidt JF, Thomassen M, et al. A preliminary study: Effects of football training on glucose control, body composition, and performance in men with type 2 diabetes. Scand J Med Sci Sports. 2014;24 Suppl 1:43-56.
  10. Uth J, Hornstrup T, Schmidt JF, et al. Football training improves lean body mass in men with prostate cancer undergoing androgen deprivation therapy. Scand J Med Sci Sports. 2014;24 Suppl 1:105-112.
  11. Bangsbo J, Junge A, Dvorak J, Krustrup P. Executive summary: Football for health – prevention and treatment of non-communicable diseases across the lifespan through football. Scand J Med Sci Sports. 2014;24 Suppl 1:147-150.
  12. Orntoft C, Fuller CW, Larsen MN, Bangsbo J, Dvorak J, Krustrup PA. ‘FIFA 11 for health’ for europe. II: Effect on health markers and physical fitness in danish schoolchildren aged 10-12 years. LID – bjsports-2016-096124 pii] LID – 10.1136/bjsports-2016-096124 doi]. British journal of sports medicine JID – 0432520 OTO – NOTNLM. 0526.
  13. Orntoft C, Fuller CW, Larsen MN, et al. ‘FIFA 11 for health’ for europe. II: Effect on health markers and physical fitness in danish schoolchildren aged 10-12 years. LID – bjsports-2016-096124 pii] LID – 10.1136/bjsports-2016-096124 doi]; ‘FIFA 11 for health’ for europe. 1: Effect on health knowledge and well-being of 10- to 12-year-old danish school children. LID – bjsports-2016-096123 pii] LID – 10.1136/bjsports-2016-096123 doi]; planning and implementing a nationwide football-based health-education programme; ’11 for health’, a football-based health education programme for children: A two-cohort study in mauritius and zimbabwe; ‘football for health’–a football-based health-promotion programme for children in south africa: A parallel cohort study. British journal of sports medicine JID – 0432520. 0527.
  14. Thompson PD, Arena RF, Riebe D FAU – Pescatello, Linda,S., Pescatello LS. ACSM’s new preparticipation health screening recommendations from ACSM’s guidelines for exercise testing and prescription, ninth edition. Current sports medicine reports JID – 101134380. 0219(1537-890).
  15. Megnien JL, Simon A. Exercise tolerance test for predicting coronary heart disease in asymptomatic individuals: A review. Atherosclerosis. 2009;205(2):579-583.