Leçon

Rapport coût-efficacité

Les programmes de prévention des blessures ont un très bon rapport coût-efficacité. Plusieurs études ont montré que le retour sur investissement était élevé. En Nouvelle-Zélande, l’assureur national (Accident Compensation Corporation) a documenté un retour sur investissement de 8,20 NZD pour chaque dollar dépensé dans des programmes de prévention des blessures. 28 Un déploiement national du programme de prévention des blessures FIFA 11+ (renommé « ACC SportsSmart Warm Up ») est actuellement en cours dans les quatre principales disciplines sportives : le football, le rugby à XV, la ligue de rugby et le netball.

Chaque année en Nouvelle-Zélande, environ 3000 reconstructions du LCA sont subventionnées par l’ACC. Il a été estimé que le coût direct de ces blessures (comprenant le diagnostic, le traitement chirurgical et la rééducation) était d’environ 50 millions de dollars néo-zélandais. Les coûts indirects (comprenant la perte de productivité et le traitement d’arthrose post-traumatique) peuvent entraîner une dépense de 100 millions NZD supplémentaires chaque année. Étant donné qu’il a été prouvé que les programmes de prévention des blessures tel que le FIFA 11+ réduisaient le risque de lésion au LCA d’environ 50 %, le bénéfice financier est évident. Ainsi, un déploiement national réussi du FIFA 11+ pourrait permettre à l’ACC d’économiser 75 millions NZD chaque année, uniquement en ce qui concerne les coûts liés au LCA.