Chapitre

Prévention

Chapitre progression:

Bien que des preuves solides indiquent que les lésions musculaires peuvent être évitées (grâce à un protocole de renforcement musculaire et un échauffement), ce n’est pas le cas des tendinopathies. Il est d’ailleurs possible qu’un programme de renforcement musculaire soit un facteur déclenchant des symptômes.

Cliquez sur les onglets suivants pour en savoir plus sur la prévention de la tendinopathie et les protocoles du FC Barcelone.

Prévention primaire
Les données scientifiques concernant les effets préventifs des exercices sur les tendons sont mitigées. Bien que certains articles suggèrent que le renforcement musculaire et l’étirement des muscles et des tendons permettent d’éviter certaines blessures, d’autres suggèrent qu’ils peuvent provoquer la douleur. Dans les articles décrivant une aggravation de la douleur, certaines altérations de l’échographie liées à une tendinose n’étaient pas douloureuses avant le programme d’exercice.

Une gestion minutieuse des charges et une intervention précoce chez les athlètes souffrant de tendinopathie sont des facteurs essentiels. Lorsqu’un athlète signale des symptômes, ses charges d’entraînement doivent être modifiées rapidement afin de réduire la charge générale. Un programme d’entraînement personnalisé est mis au point, avec un suivi régulier des variations de la douleur. Les exercices isométriques sont plus importants pour ces joueurs.

Prévention secondaire
Une fois qu’ils ont repris l’entraînement avec le reste du groupe, les joueurs qui ont été atteints de tendinopathie du talon d’Achille, ou chez qui elle a été diagnostiquée au cours de la saison, doivent continuer d’effectuer des exercices de prévention afin d’éviter les rechutes, trois fois par semaine pendant au moins 12 semaines.

Ce travail d’entretien comprend les caractéristiques suivantes.

  • Les principaux exercices effectués en phase de maintien impliquent des exercices assistés par un thérapeute, des exercices excentriques debout avec un step et le recours à une plateforme vibrante.
  • Ils doivent être effectués au moins trois fois par semaine, avant les séances d’entraînement et après un échauffement particulier pour les exercices décrits ci-dessus.
  • À la fin de chaque séance, une relaxation manuelle doit être effectuée avec les exercices pour favoriser l’extension du talon d’Achille, et ce au moins deux fois par semaine.

Si le joueur suit les mêmes programmes d’entraînement que ses coéquipiers, vous devez prendre les mesures prophylactiques suivantes :

  • cyclisme pour échauffer le tendon avant les séances d’entraînement ;
  • étirements obligatoires avant les séances ;
  • massage thérapeutique pour pré-activer le mollet ;
  • étirement avec tension active avant les séances d’entraînement ;
  • échauffement individualisé, plus long et progressif que le reste du groupe ;
  • plusieurs massages et étirements du mollet après la séance ;
  • fin des séances avec 15 minutes de cryothérapie obligatoire.

Les athlètes qui ont souffert de tendinopathie nécessitent un suivi régulier en raison du taux de rechute élevé. Les charges de jeu et d’entraînement de l’athlète doivent être suivies attentivement.

Dr Ricard Pruna

Médecin du sport et de l’effort physique