Chapitre

Traitement des douleurs tendineuses aiguës

Chapitre progression:

Un ensemble de traitements est utilisé au FC Barcelone pour traiter les douleurs tendineuses aiguës. Les traitements suivants sont généralement utilisés, mais il est primordial d’individualiser le plan de traitement. Par exemple, les exercices excentriques peuvent ne pas être recommandés pour certains athlètes dont le tendon est particulièrement « réactif ».

Cliquez sur les onglets suivants pour en apprendre davantage sur les différents traitements utilisés dans un contexte de soins actifs.

Traitements généraux
Lors de la phase aiguë, la priorité est que le tendon acquiert une extensibilité et une viscoélasticité adéquates. Il faut donc, avant d’introduire les exercices excentriques au protocole de traitement, préparer le tendon selon les étapes suivantes :
  • pratique du vélo ou d’exercices sans impact pour échauffer le tendon.
  • Thérapie manuelle :
    • mobilisation des articulations de la cheville et du pied.
    • Exercices d’étirement transversal du tendon avant d’entamer les étirements excentriques.
  • Étirements en tension active des muscles du mollet avant les exercices excentriques.
  • Massage relaxant des mollets, du muscle soléaire et de la plante du pied.

Si une inflammation du paraténon est associée à la douleur tendineuse, il est nécessaire de traiter la composante inflammatoire de la gaine.

Exercices excentriques
Il est conseillé à l’athlète de commencer à réaliser des exercices excentriques. Il est prévenu que ces exercices peuvent être douloureux, et qu’il peut continuer à effectuer ces exercices malgré la douleur. L’apparition tardive de douleurs musculaires après les premières séances est normale, et cet effet disparaît au cours des séances suivantes. Il est important que l’augmentation de l’intensité des exercices proposés soit plus progressive si ceux-ci sont très douloureux.

Protocole

Les exercices doivent s’étendre sur 12 semaines consécutives (si le joueur en est à l’étape finale de rétablissement, une période d’exercices de 12 semaines à partir de ce moment-là devrait être maintenue).

  • Les exercices doivent être réalisés deux fois par jour, sept jours sur sept.
  • Les exercices consistent en six séries de dix répétitions en étirement (phase excentrique), puis en raccourcissement (phase concentrique), de la jambe touchée ou des deux jambes.
  • Cryothérapie

    La pose de glace est un bon analgésique après l’activité

  • Électrothérapie

    Elle peut être un bon complément au traitement

  • Thérapie manuelle

    Cette modalité fait partie de l’échauffement avant l’exercice

  • Mobilisation de l’articulation

    Elle permet de conserver l’amplitude de mouvement de l’articulation

  • Exercice isométrique – Muscle transverse de l’abdomen

    Les exercices isométriques sont utilisés lors de la phase aigüe

  • Exercice isométrique – Muscle transverse de l’abdomen

    Les exercices sur machine permettent un contrôle plus important

  • Exercice isométrique – Tendon rotulien

    Un exemple d’exercice isométrique pour le tendon rotulien

Après 12 semaines de phase excentrique, la douleur devrait avoir diminué et le sportif peut retrouver son niveau d’avant traumatisme.

Les traitements suivants peuvent compléter les exercices excentriques :

  • exercices de mise en charge partielle, notamment avec tapis roulant antigravité adapté aux capacités et au niveau de handicap du patient ;
  • électrothérapie après les activités sportives ou les séances de traitement ;
  • cryothérapie en phase initiale trois à quatre fois par jour.